J’ai un locataire qui a 2 mois de retard, beaucoup de promesses, mais je ne vois rien venir. On me dit d’envoyer une lettre en recommandée, vous en pensez quoi ?

//J’ai un locataire qui a 2 mois de retard, beaucoup de promesses, mais je ne vois rien venir. On me dit d’envoyer une lettre en recommandée, vous en pensez quoi ?

J’ai un locataire qui a 2 mois de retard, beaucoup de promesses, mais je ne vois rien venir. On me dit d’envoyer une lettre en recommandée, vous en pensez quoi ?

Nous sommes gestionnaires de + 200 lots et malheureusement, nous connaissons souvent ce genre de situation.
2 mois, c’est déjà beaucoup, la lettre recommandée n’a aucune utilité juridique donc vous pouvez vous en dispenser.
1 conseil : ne rompez pas le dialogue.
Faites vos relances sans jamais perdre votre sans froid : appel, sms, mail, tous les 2 jours voir tous les jours
Refusez les longs délais.
Ex : La semaine prochaine, à la fin du mois, je vais faire un prêt, c’est l’engrenage.

Vérifiez votre dossier, votre interlocuteur est-il seul sur le bail, sinon n’hésitez pas à contacter l’autre occupant.
Avez-vous une caution solidaire si c’est le cas, il faut l’avertir.
Nous vous conseillons de faire une petite enquête, votre locataire a t’il en arrêt maladie, toutes infos peu servir.

Dans tous les cas, en parallèle, vous devez lancer votre commandement de payer par huissier.
Attention, le délai avant toute procédure est de 2 mois.
Ce qui veut dire qu’avant de vous retrouver devant un juge en référé, le locataire vous devra au moins 6 mois, donc il n’y a pas de temps à perdre.
Lancez le commandement, vous pourrez toujours le stopper.
Voir même le réactiver si nécessaire, normalement, l’huissier a besoin pour faire son commandement des documents suivants :
– Bail
– pièce d’identité du locataire
– si vous avez les coordonnées téléphoniques ou son lieu de travail
– un extrait de compte, s’il y a 2 locataires faire signifier les 2 occupants.
– Et surtout au cautionneur s’il y en a un.

Par | 2018-05-29T21:28:06+02:00 mai 29th, 2018|Les obligations en location|0 commentaire

Laissez un commentaire

Comparer