Je dois quitter le territoire, mon locataire est très pénible.

/, Mettre un bien en gestion/Je dois quitter le territoire, mon locataire est très pénible.

Je dois quitter le territoire, mon locataire est très pénible.

Je crains pour le paiement des loyers et l’entretien de ma maison.
J’hésite à vendre. Que me conseillez-vous ?
Vous avez deux options : la vente ou garder votre locataire
En cas de vente : il faut préparer le locataire mentalement avant de faire les démarches administratives, visiter le bien, l’estimer et corriger les points négatifs qui pourraient en déprécier la valeur, voir conseiller la libération du logement pour une présentation maximale.

Profitez d’une estimation gracieusement et des conseils de ventes.
Si vous décidez de conserver le bien en location, il est préférable de le confier à une agence de bonne réputation à Tahiti.
Vous visitez le bien avec un gestionnaire spécialement dédié à ce bien immobilier, il sera votre seul interlocuteur entre le locataire et vous.
Un petit dossier sera nécessaire pour vérifier que vous êtes bien en règle vis-à-vis des impôts , de la copropriété, votre assurance propriétaire et demandez qu’on s’occupe de vos taxes communales.
La prise de contact avec le locataire en votre présence est une bonne chose, car souvent nous entendons des aberrations.
Les locataires ont tendance à vouloir charger les propriétaires pour justifier les retards de loyers et le manque d’entretien du bien.
Vous pouvez choisir une gestion à plusieurs vitesses en fonction de votre souhait d’implication.
Attention ne vous fiez pas juste aux honoraires, une gestion au rabais est souvent synonyme d’un simple transfert de fond.
Prenez connaissance du tableau assez explicite ci-dessous pour vous rendre compte que la gestion est un véritable métier.
• Recherche de locataire, rédaction du contrat de location, remise des clés, état des lieux
• Appel et encaissement des loyers, transmission des quittances, suivi des règlements, régularisation des charges locatives et paiement des charges de copropriété et des taxes,
• Formalités administratives auprès des organismes publics, des compagnies d’assurance (sinistre)…
• Agir rapidement pour faire réaliser les petits travaux ou réparations en vous soumettant des devis de prestataires de confiance.
• Départ du locataire et relocation, renouvellement du bail,
• Représentation aux assemblées générales de copropriété selon les conditions spécifiques du mandat de gestion.
• La recherche d’un nouveau locataire, notamment par la mise en place de moyens performants sur Internet.
• Shooting photo de qualité de votre bien avec un matériel adapté.
• Les informations nécessaires afin d’interpeller l’attention des visiteurs
• Utilisation d’un maximum de support en ligne mais aussi les publications sur les réseaux sociaux comme Facebook ou parution dans les petites annonces de la presse (Gratuit / La
Dépêche…)
• Visite d’accompagnement sur les lieux.
• Sélection rigoureuse du locataire.
• Constitution du dossier administratif avant tout engagement avec application de critères de solvabilité pour le locataire et pour le garant éventuel.
• Rédaction et signature du bail après acceptation du dossier suivant les éléments précités.
• Établissement de l’état des lieux à l’entrée du locataire avec rappel de ses obligations contractuelles.
• Vérification de l’attestation d’assurance du futur occupant.
• Encaissement du premier loyer et du dépôt de garantie.
• Remise des clés et explications sur le fonctionnement de l’équipement mis à disposition.
• L’appel des loyers.
• L’encaissement des loyers.
• Le suivi des règlements.
• La transmission de la quittance.
• L’information des cautions conformément aux obligations légales.
• La demande de l’attestation d’assurance du locataire à chaque échéance.
• La régularisation des charges.
• Le virement mensuel de vos loyers après réception des fonds.
• La gestion des petits travaux d’entretien avec ventilation de leur prise en charge, établissement et discussion du devis, contrôle de la facture et le cas échéant, règlement.
• Le calcul pour la restitution du dépôt de garantie au locataire dans les conditions fixées par la loi de Pays avec imputation des soldes des charges et des travaux dus.
• En phase pré-contentieuse : lettre simple de rappel au locataire et/ou appel téléphonique, puis lettre recommandée.
• Suivi des contentieux en cas d’impayés.

Espérant avoir répondu au moins partiellement à votre question, sachez que nous pouvons soit entrer en contact téléphonique ou vous pouvez nous interroger sur tous autres point relatifs à votre problème par email.
Restant à votre disposition.

Par | 2018-09-18T22:01:07+01:00 septembre 18th, 2018|Estimer son bien, Mettre un bien en gestion|0 commentaire

Laissez un commentaire

Comparer